Le Havre > Saint-Vaast-la-Hougue

Lundi 7 juin 2021

Extrait du Journal de Bord de Flóki

La météo prévoit de la brume sur la Manche ce matin. Après la préparation du bateau, nous larguons les amarres à 9h30 et quittons Le Havre en direction de la presqu'île du Cotentin. 

Ce soir, nous espérons faire escale soit à Cherbourg (si Flóki marche vraiment bien car cela fait 70 miles nautiques), soit à Saint-Vaast-La-Hougue (53 miles nautiques).

SVLH Nav 20210607 100509Saint-Vaast sera notre premier port à marée, et si nous arrivons trop tard, la porte qui le ferme sera close, ce qui nous obligera à continuer jusqu'à Cherbourg. D'après les calculs de Didier nous devons arriver idéalement 1h30 avant la marée, soit vers 20h30. Il s'agit de bien viser...

09:50 : Nous quittons les pontons du Havre. Passage de la rade du port à 9h55. Un regard en arrière sur la ville que nous quittons nous apprend que la météo disait vrai :  une langue de brume est en train de s'approcher du cap de la Hève, à la pointe du Havre.

10:00 : Le chenal du Havre est miraculeusement exempt de trafic en ce lundi matin. Un vol d'oiseaux marins et des remous sur bâbord attirent notre attention : nous interrompons le repas d'un phoque.

SVLH Nav ParkingABateauxChenal 20210607 10544310:10 : Nous virons de bord à angle droit afin de traverser le chenal à la perpendiculaire vers le sud. A 10h42, nous envoyons le génois, la grand-voile et arrêtons le moteur. Cap 280°, vitesse 4,6nds. Nous passons prudemment à travers le "parking" du port du Havre, un endroit où les gros bateaux attendent leur tour pour entrer au port.  

Ensuite nous jouissons toute cette fin de matinée d'une belle navigation à la voile entre travers et grand largue, avec un vent malheureusement trop faible pour pouvoir mettre le spi (entre 3 et 7 nds).

13:33 : Cap 287°, la brume se lève mais le vent passe au nord et ne souffle plus qu'à 2,9 nds : c'est vraiment trop peu pour pousser nos 6 tonnes. Nous décidons de rallumer le moteur mais gardons les voiles gréées pour qu'elles s'appuient sur le vent apparent créé par la vitesse du bateau, ce qui nous permet de maintenir notre vitesse aux alentours de 6nds.

14:30 : Cap 285°, vitesse 5,5nds. Le vent a encore changé de direction, il vient maintenant du NNO et est revenu à 7,5nds.SVLH Nav BateauDePeche 20210607 141244 Nous stoppons le moteur et continuons à la voile. Nous croisons un petit chalutier, les couleurs ciel/mer sont encore une fois magnifiques.

Vers 15h, deuxième belle rencontre de la journée : un marsouin. On voit les marsouins plus souvent quand il n'y a pas trop de vent et que la mer n'est pas trop ridée. On les reconnait à leur dos noir. Ils font des bonds réguliers pour respirer à la surface, et par temps calme c'est souvent à leur souffle qu'on les repère. 

SVLH Nav ArriveeAStVaast20210607 202552 15:12 : Cap 286°, vitesse 6nds, vent NNE 7,5nds. - 15:53 : Cap 280°, vitesse 6,5nds, vent N 10,3nds. - 16:47 : Cap 288°, vitesse 4,5nds, vent N 6,6nds.

17:15 : Le vent chute encore, nous rallumons le moteur. 17:50 : nous décidons d'enrouler le génois en gardant la grand-voile pour l'instant.18:12 : Nous nous mettons face au vent et affalons la grand-voile. Une brume épaisse s'est levée et il y a des casiers dans tous les sens à l'approche de Saint-Vaast. Nous naviguons à petite vitesse afin de les éviter. SVLH Nav IleTatihouTourVaubanBrume20210607 201812Nous distinguons à tribord une tour sur une langue de rocher, elle semble émerger de nulle part... Nous apprendrons plus tard que c'est l'île Tatihou et sa tour Vauban.SVLH Nav ArriveeAStVaast20210607 202552

20:00 ; la brume se lève subitement juste quand nous arrivons devant le port de Saint-Vaast-la-Hougue, c'était presque magique. C'est le calme plat, ce qui me permet de faire un petit film de notre passage de la porte à marée. 

20:30 : arrivée aux pontons de Saint-Vaast.

Escale à Saint-Vaast-La-Hougue

SVLH Port FlokiEtLaFleurDeLampaul 20210608 101540La première chose qui frappe en arrivant au port, c'est le calme. Après l'agitation du port du Havre, cela fait du bien. Il est vrai également qu'en cette période de déconfinement progressif, le couvre-feu est à 21h et il est 20h30.

Ensuite, nous remarquons un curieux véhicule amphibie parqué à côté de la capitainerie. SVLH Port Amphibie IMG 20210609 WA0006Nous apprendrons que c'est grâce à ce véhicule que l'on peut visiter l'île Tatihou et sa tour Vauban, que nous avons aperçues à notre entrée dans le port. L'accès en est en effet immergé à marée haute, et émergé à marée basse. 

Enfin, notre regard est attiré par une très belle gabarre qui a l'air ancienne, un vieux grément en bois, mais aux couleurs résolument modernes. SVLH Port FDL 20210609 111638Ses belles proportions et son port élancé nous semblent être sorti tout droit d'une peinture ancienne...  

SVLH Port FDL 20210609 095006Il n'en est rien : construite à l'origine entièrement en bois, sur la commande d'une famille de sabliers en 1947, Fleur de Lampaul est une jeune-fille de 74 ans qui a connu plusieurs vies : transport du sable, transport commercial, bateau-école (elle a transporté des centaines d'enfants "reporters" à travers le monde dans les années '90). Rachetée par la fondation Nicolas Hulot dans les années 2000, elle a ensuite servi des causes environnementales. SVLH Port 20210609 101625Sa dernière reconversion date de 2006, quand un chantier naval la rachète et la rénove en l'équipant notamment du dernier cri de l'électronique de bord. Depuis lors, elle emmène les touristes en croisière jusqu'en Norvège, mais son port d'attache reste Saint-Vaast-la-Hougue.

Et pour finir, le port de Saint-Vaast est un port de pêche, chalutiers pour la plupart, dont le quai est en face de la marina.

SVLH Port 20210609 204621Le port ainsi son centre-ville sont très fleuris et agréables à visiter. SVlh Ville Fleurie 20210609 152534Une rue commerçante non loin du port abrite de nombreux commerces de bouche, épiceries fines et boutiques chic. Les maisons en pierre complètent le tableau sympathique de cette petite ville portuaire qui a gardé un caractère authentique. 

Balade

Depuis le port, ne ratez pas la balade d'environ 7km qui commence le long de la digue, longe la plage et ses parcs à huîtres, passe par les anciennes salines et revient par la banlieue de Saint-Vaast, contourne la ville, longe l'anse du Cul-du-Loup et, si vous en avez le courage (et quelque 3 km de plus), vous permet de faire le tour de l'autre tour Vauban, celle de La Hougue ainsi que visiter la forteresse qui se trouve à ses pieds.

Le Cotentin c'est un avant-goût de la Bretagne, l'air y est pur, les hivers doux, les paysages côtiers préservés et les usines rares. 

 

Et pour d'autres découvertes, rendez-vous à l'office du tourisme qui se trouve sur le quai en face de la marina, non loin de la porte du port. Ils proposent un petit folder pour suivre la balade illustrée ci-dessus.

Bientôt plus de photos de cette escale dans la galerie.

0.0/5 Note (0 votes)

Ajoutez un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.