Saint-Vaast-la-Hougue > Diélette

Vendredi 11 juin 2021

Extrait du Journal de Bord de Flóki

La météo prévoit 15 à 18° aujourd'hui avec maximum 10 nœuds de vent du Nord. Nous larguons les amarres à notre aise pour passer la porte du port de Saint-Vaast-la-Hougue à 10h30 du matin.

Nous allons tenter de rejoindre Diélette, qui se trouve de l'autre côté de la presqu'île du Cotentin, à 50 miles nautiques, avec double passage de raz : celui de Barfleur et celui de Blanchard, deux caps réputés difficiles par vent fort.

DI Nav 20210611 10414110:30 : Nous quittons les pontons de Saint-Vaast et passons la porte pour trouver une mer d'huile, le ciel est nuageux.

10:40 Nous passons entre les deux Tours Vauban, celle de l'île Tahitou à bâbord, celle de la Hougue à tribord, que nous voyons beaucoup mieux qu'à l'arrivée. 

11:00 : Envoi de la grand-voile. Nous envoyons le génois à 11h20, mais le rentrons bien vite, il y a trop peu de vent. DI Nav 20210611 121520Le passage du Raz de Barfleur se fait vers midi, en douceur malgré un vent qui forcit et change de direction dès que nous avons changé de cap, avec une houle qui se lève. 

DI Nav 20210611 162453Jusque 15h, la navigation est sans beaucoup d'intérêt puisque nous sommes au moteur avec appui de la grand voile. Le temps est couvert avec un vent qui a tourné à l'ouest qui, malgré ses 13 nœuds ne va pas nous servir : nous ne voulons pas prendre le risque de courir à la voile en tirant des bords au près alors que le Raz Blanchard nous attend. Traîner nous ferait prendre le risque de le passer avec le courant à contre (ce qui nous ferait au mieux faire du sur-place, et au pire reculer). Cerise sur le gâteau : le brouillard se lève. Rien à faire : tant pis pour le plaisir cette fois, nous continuons au moteur. 

16:30 : Passage devant le Cap de la Hague ou la houle est assez forte, mais une fois la descente du Raz Blanchard entamée, à part l'effet "tapis roulant" du courant bien agréable, rien de très spectaculaire si ce n'est un vent qui s'est levé depuis qu'il est passé à l'ouest, avec des pointes à 20 nœuds. 

DI Nav 20210611 191138DI Floki 20210612 10501019:11 : Nous apercevons enfin Diélette.

19:33 : Arrivée aux pontons du port de plaisance de Diélette, Ce fut une navigation assez fatigante puisque quasi tout le temps au moteur "à la hollandaise" (avec la grand-voile en appui). Nous sommes contents d'arriver et de déguster un bon plat de pâtes à la ratatouille maison.

Escale à Diélette

En ce début du mois de juin 2021, les pontons du port de plaisance de Diélette sont en réfection et certains n'ont ni électricité ni eau. Celui auquel nous sommes amarrés tient avec des sangles. 

DI Port 20210612 104219Le port de plaisance est petit, Les sanitaires vont être rénovés, ils sont relativement vétustes, propres mais assez éloignés du ponton visiteurs, de même que le coin poubelles. Par contre ils ont une belle capitainerie. Nous avons mangé sur la terrasse du restaurant l'Escale qui donne sur le port. DI Port 20210612 102008

Cette toute petite ville portuaire doit son nom au ruisseau de la Diélette qui s'y jette dans la mer. On devrait plutôt l'appeler village : il n'y a pas beaucoup de commerces : un restaurant (l'Escale), un magasin qui vend du vin et un resto-traiteur / épicerie de produits locaux qui fait également dépôt de pain : "La Cambuse". Un petit marché (1 échoppe fruits et légumes et 1 qui vend de la viande grillée) se tient devant le port tous les dimanches matins. 

Nous décidons de ne rester que deux nuits à Diélette. 

 

0.0/5 Note (0 votes)

Ajoutez un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.