Lézardrieux > Tréguier

Dimanche 4 juillet 2021

Extrait du Journal de Bord de Flóki

Nous avons mis la trinquette à poste, la météo annonce du 5 Beaufort en ce dimanche 4 juillet 2021. Nous voudrions longer les rochers de la côte bretonne et rejoindre la rivière du Jaudy. C’est une balade d’environ 20 milles nautiques.

TR Nav 20210704 094958Malgré l’annonce d’averses orageuses, confirmée par la douche sous laquelle nous devons préparer le bateau pour la navigation, nous n’aurons ensuite plus une goutte de pluie jusqu’à Tréguier, notre destination. Nous partons à marée basse pour éviter le courant de la rivière qui pourrait rendre difficile notre départ au ponton.

9:20 : Départ des pontons sous une belle embellie mais avec un ciel qui reste menaçant à l’Ouest. Les amarres sont détrempées et ne glissent pas dans les taquets ce qui rend ce départ un peu difficile. TR Nav 20210704 100131 1523Commence alors notre descente du Trieux vers son embouchure poussés dans le dos par un petit vent d’Ouest de 8 nœuds. A l'image du temps en Bretagne cette journée s'annonce contrastée : à bâbord ciel et mer sont bleus et lumineux tandis que leurs nuances à tribord vont du gris jusqu'au noir d'encre. La photo ci-contre a été prise à 10 minutes d'intervalle.

TR Nav 20210704 10310710:00 : le vent forcit, nous préférons attacher le point de drisse de la trinquette à son ridoir pour éviter qu'elle ne s'envole. L’horizon sur la Manche est noir et par endroits et on voit la pluie tomber. L’anémomètre indique déjà 16 nœuds et on n’a pas encore quitté la rivière. 

10:05 : Nous nous mettons face au vent dans l’estuaire afin d’envoyer la grand-voile. Nous décidons de lui mettre directement un ris par précaution, vu le vent annoncé. Nous gardons le moteur allumé. Nous sommes au grand largue.TR Nav 20210704 103843

TR Nav 20210704 10390310:34 : Cap 36°, vitesse 6,6nds, vent SO 21 nœuds. Nous arrivons à la pleine mer et changeons de cap, nous semblons nous orienter vers un grain. Nous nous faisons doubler par le navire de la SNSM (Société de Sauvetage en Mer) qui fonce vers l’est. 10:37 : Cap 40°, vitesse 5,4, vent O 18 nœuds : nous arrêtons le moteur alors que nous doublons le phare du Paon de l’île de Bréhat.

10:55 : Changement de cap à 313°, vitesse 3,3nds, vent O 22 nœuds : nous sommes plus près du vent et le bateau gîte. Une décision doit être prise : le vent atteint déjà 22 nœuds et nous savons qu’il va encore forcir d’ici la fin de notre navigation. Il vient d’ouest, soit de là où on doit se rendre, ce qui nous obligerait à tirer des bords au près. Le temps instable nous incite à rejoindre notre destination au plus vite. 11:03 : Nous rallumons le moteur, affalons la grand-voile et ajustons notre cap. Ce ne sera pas aujourd'hui que nous étrennerons notre trinquette. 

TR Nav 20210704 11531211 :35 : Cap 292°, vitesse 3,2 nœuds, vent O 26 nœuds : le vent a encore forci. Nous avons des pointes à 30 nœuds. La houle se lève et le courant est contre nous. Notre vitesse n’est pas terrible, le moteur tourne à 3000 tours / minute et nous ne faisons qu’un peu plus de 3 nœuds. 11:45 : TR Nav 20210704 115908Nous abattons pour laisser passer l’« Eloise II »un Ketch de 13m à la voile : sa voile d’artimon est rentrée, il navigue sous grand-voile et trinquette.

11:58 : Nous rajustons notre cap à 268°, vitesse tombée à 2,4nds, la mer s’est encore un peu plus levée, les creux atteignent 1m. Vent O, 24 nœuds. 12:35 : Changement de cap 240°, vitesse 2,5 nœuds, le vent souffle toujours de l’ouest, mais il semble baisser, l’anémomètre n’indique plus que 20 nœuds. 

TR Nav 20210704 122412TR Nav 20210704 12064513:24 : nous passons la cardinale « La Jument des Heaux » qui nous indique que nous sommes arrivés à hauteur des Heaux de Bréhat, les creux atteignent maintenant 2m et la houle fait plonger le nez du bateau dans les vagues à plusieurs reprises et le vent est remonté à 26 nœuds (avec des pointes à 30). Il n’y a pas que Flóki qui reçoit écume et eau de mer. Heureusement que nous avons revêtu notre équipement Musto (bottes, salopette et veste de quart 100% étanches). Jazz est dans le cockpit à l'abri sous la capote et elle s’accroche à son coussin.

 

TR Nav 20210704 141233TR Nav 20210704 14154013:56 : Nous changeons de cap 180°, le chenal de la rivière du Jaudy est en vue et la houle se calme.

14:08 : Passage à la hauteur de la bouée de l’entrée du chenal du Jaudy, cap 220°, le vent toujours à l’ouest est retombé à 8 nœuds. La rivière est différente de celle du Trieux, les plages de son estuaire ont l'air d'être faites de sable et non de cailloux, ce qui leur donne un petit air exotique sous le soleil qui est revenu.

15:30 : Arrivée au ponton de Tréguier où l’agent du port nous aide à nous placer.

Escale à Tréguier

TR Floki 20210704 172256Le port de Tréguier est composé de seulement cinq pontons, mais il peut accueillir jusqu'à 45 visiteurs, soit à peine moins que le grand Port des Sablons de Saint-Malo. Il est équipé depuis peu pour recevoir les grands bateaux et même les très grands (jusqu'à 30m 100 tonnes). En saison il faut se placer au ponton d'attente et appeler l'agent de port (VHF 9) qui vient vous placer. Il ne faut jamais essayer de se mettre dans un emplacement à contre-courant qui est très fort dans le Jaudy. Les sanitaires sont assez vétustes, mais parfaitement fonctionnels. Il n'y a pas de machine à laver ou de sèche-linge, mais il y a une laverie automatique à Tréguier, à 200m du port (celle-là est à éviter, nous l'avons testée et les machines sont vétustes, sales et chères).

Le gros plus de ce port à mon avis : la présence d'une supérette Biocoop sous la capitainerie. Elle n'est ouverte que du mardi au samedi, mais cela dépanne puisque les bonnes boulangeries sont dans le haut de la ville (20 minutes à pied) et la première supérette (Mon Marché) est à 650m (15 minutes à pied).

Ce port étant en rivière, il est aussi le refuge idéal en cas de tempête. Nous y avons passé la nuit du 5 au 6 juillet 2021 (vents jusque 100km/h) en toute sécurité. Le vent nous a joué sa chanson toute la nuit dans les mâts, mais sur l'eau nous avons été bien moins secoués que si nous avions été dans un port de mer. 

 

La petite ville de Tréguier, que nous connaissons déjà pour l'avoir visitée en janvier 2019, est bien classée au label "Petites Cité de Caractère" de France. C'est le chef lieu d'un des 27 cantons des côtes d'Armor. Cité épiscopale pendant 9 siècles, elle possède le groupe cathédral le plus complet de Bretagne, comprenant :

- La cathédrale Saint-Tugdual (un chanoine venu de l'île des Angles au 6è siècle pour évangéliser la Bretagne),
- Le cloître gothique du 15è siècle,
- Le palais épiscopal,
- Le cimetière.

N'hésitez pas à vous promener dans les rues de Tréguier et son centre-ville pour y admirer les nombreuses très belles maisons moyenâgeuses, dont celle de Ernest Renan, un enfant du pays. La visite de la cathédrale, qui abrite le tombeau de Saint-Yves, est gratuite (à éviter bien sûr pendant les offices), elle abrite également de très beaux vitraux modernes. L'histoire de Saint-Yves, qui a vécu au 13è siècle, est expliquée sur des panneaux au mur du côté gauche, entre l'entrée et la travée ouest. Le cloître y est attenant mais on y entre par le bâtiment situé juste à côté de la Croquanterie, avenue Ernest Renan. Construit au 15è siècle, il a été été restauré au début du 20è siècle, ce qui explique sa bonne conservation. Il abrite des gisants en pierre du pays qui viennent de toute la Bretagne. On y trouve notamment ceux du Chevalier d'Eon et de son épouse Jeanne. L'entrée coûte 2,5€ / adulte, une explication est disponible dans plusieurs langues, en prêt.

Le mercredi nous avons fait une balade au marché qui se tient tous les mercredis matins. En saison (15/7 au 15/8) il est ouvert également l'après-midi. Outre les échoppes habituelles aux marchés, la rue Ernest Renan est dévolue à des stands d'artisans de toutes sortes. Un bien agréable marché.  

L'après-midi nous avons également visité les jardins de Kerdalo, un très bel endroit situé à 2,7km du port de Tréguier, sur la rive droite du Jaudy. Entrée : 12€/adulte, 5€/enfant. Cela peut paraître cher pour ce que c'est, mais c'est un domaine privé et habité.

0.0/5 Note (0 votes)

Ajoutez un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.