Notre escale d'un mois à Roscoff

Du jeudi 15 juillet au samedi 14 août 2021

Différentes raisons (une visite familiale, la vaccination contre la COVID-19, l'afflux de touristes,...) nous ont amenés à poser nos bagages et laisser Flóki amarré pendant tout un mois dans la même marina : le Port du Bloscon à Roscoff, dans le Finistère.

Cette longue escale devait également permettre de faire quelques aménagements supplémentaires sur Flóki et de visiter la très belle région de Bretagne Nord, ses châteaux, ses abbayes, ses enclos paroissiaux. La région ne manque pas non plus de circuits de randonnées à pied (sentier des douaniers) ou à vélo (Euro-vélo-routes, Vélo-route 7).

Récit d'une escale à terre dans le FInistère (Bretagne NOrd)

Le GR34 passe près du port, et mène à un petit jardin botanique et exotique que nous avons eu beaucoup de plaisir à découvrir, pour la modique somme de 6€ par personne.

La petite ville de Roscoff s’étale le long du vieux port qui se trouve entre la baie de Morlaix à l’est et l’anse de Laber à l’ouest. Nous avons prévu une demi-journée pour visiter le centre-ville selon un circuit touristique qui nous a menés, de panneau en panneau, voir les curiosités et monuments historiques de la ville.

Trois randonnées sont proposées par l’office du Tourisme :

  • Le circuit des Lavoirs : 8km, essentiellement à l’intérieur des terres, passe par une série d’anciens lavoirs.

  • Le circuit « Entre Terre et Mer »: 11km, essentiellement en bord de mer, emprunte une partie du sentier des douaniers (GR34).

  • Le circuit de Perharidy: 2,8km si vous ne faites que la pointe, un peu plus de 6km si vous traversez l’anse de Laber à marée basse, par exemple au niveau de la Plage de Roc'h Kroum, pour rejoindre la pointe, en faire le tour et longer l’anse de Laber par le circuit des douaniers pour revenir au point de départ.

Depuis Roscoff, ne manquez pas de prendre le long embarcadère pour monter à bord de la navette qui conduit à l’île-de-Batz (en face de Roscoff), la traversée coûte 9€ par personne. Sur place, le Jardin Georges Delaselle est une curiosité qui en vaut la peine. Un circuit de randonnée permet de faire le tour de l’île et on peut y louer des vélos.

Une ligne de bus relie Roscoff à Morlaix en 40 minutes (ligne 29, compagnie BreizhGo) pour 5€/adulte l’aller-retour. Cette jolie ville nichée dans l’estuaire de la rivière du même nom vaut certainement le détour. Nous l'avons arpentée via l'agréable circuit des Venelles proposé par l'office du Tourisme de la ville.

Nous avons loué une voiture pour une semaine afin d’explorer la richesse du patrimoine de l’arrière-pays du Finistère, en commençant par ses nombreux enclos paroissiaux.

Ce fut l’occasion également de traverser le département pour rejoindre les Monts d’Arrée qui culminent à 385m et marquent la frontière entre Bretagne Nord et Bretagne Sud, nous y avons effectué une randonnée de 8km au cœur du magnifique parc naturel régional d’Armorique.

Non loin de Commana, au pied des monts d’Arrée, un écomusée du même nom accueille les visiteurs dans un village de meuniers qui a gardé son caractère authentique, ses machines et quelques-uns de ses meubles. Deux circuits pédestres (boucle du paysan, 1,2km, 2h – boucle du meunier 0,8km – 1h30) vous emmènent à la découverte des deux Moulins à eau de Kerouat et de ce qu’était la vie des meuniers d’autrefois. Il vous en coûtera 5€ par adulte.

Sur le trajet du bus qui va à Morlaix, et très proche de Roskoff, la ville de Saint-Pol-de-Léon nous a bien plu, le charme de ses grands marchés, sa très belle cathédrale Saint-Paul-Aurélien et la rue Général Leclerc où l’on trouve quelques maisons style renaissance. Nous avons été jusqu’à la Chapelle Notre-Dame du Kreisker au bout de la rue, dont le clocher culmine à 75m de hauteur. Bien que moins belle que la cathédrale, on peut monter dans son clocher via les 179 marches et admirer le panorama qu’elle offre sur le Finistère, depuis les Monts d’Arrée jusqu’à la mer (nous n'avons pas pu le faire vu les mesures sanitaires en vigueur). L’entrée de la chapelle est libre et la montée au clocher coûte 2€/adulte.

Nous sommes également allés jusqu’au château de Kérouzéré (domaine privé). RF Chateau 20210801 154743La capacité de parking est limitée (le long d’une petite route). Le parc est accessible gratuitement (aux marcheurs uniquement). Une des ailes du château est habitée et la visite de l’intérieur se fait uniquement accompagné d'un guide et à heure fixe (11h tous les jours entre le 15 juillet et le 15 août 2021 - durée : environ 1h, prix : 6€/adulte).

Sont encore à voir dans le coin :  

  • Le château de Kerjean plus à l’ouest, magnifique exemple de forteresse bretonne de style renaissance.
  • Le château du Taureau, situé sur une des îles de la baie de Morlaix, se visite en vedette ou avec votre propre bateau à certains créneaux horaires (via différentes cales disponibles). 

RF MaisQuem 20210813 174244RF MaisQuem 20210813 174201Grâce à nos amis Bretons rencontrés assez tard lors de notre séjour à Roscoff (voir chapitre « rencontres), nous avons rendu visite à un producteur local d’oignons et d’échalotes rosés de Roscoff (AOP), la Maison Quéméner (depuis 1850, anciennement Ferme de Kergus).

C’est une entreprise familiale (Eric et Tiphaine, aidés de leur papa Marcel) spécialisés surtout en oignons rosés de Roscoff (AOP). Ils vendent leur production entre autres aux particuliers, dans un grand hangar situé à côté d’un potager géant où ils produisent aussi des légumes de saison c’est-à-dire tout ce qui pousse hors serre.

RF MaisQuem 20210813 113027En été par exemple, on y achète des salades à 1€/pc (laitue ou romaine rouge), des courgettes à 0,50€/pc, des carotte, pommes de terre et bien sûr oignons rosés de Roscoff (AOP), échalotes et ail, tressés ou en sacs (oignons : 5, 10 ou 20kg). RF MaisQuem 20210811 102201En hiver ils font du chou-fleur, poireaux, choux et potimarrons et au printemps des artichauds bien sûr mais aussi radis, et autres légumes de printemps de pleine terre.

Voici la belle tresse mixte (oignons, ail, échalotes) que Marcel a préparée à notre intention. La tresse fait environ 2 kilos pour 9,50 euros. La tresse d’oignons seuls coûte 3,50€ et pèse 1,2kg. Les tresses suspendues dans un endroit sec et ventilé se conservent 9 mois (il faut consommer les échalotes en premier lieu, et commencer par le haut de la tresse).

Toujours à propos des oignons de Roscoff, pour connaître leur histoire rendez-vous à la Maison des Johnnies et de l'oignon de Roscoff, un petit musée qui vous explique tout sur le sujet.  

0.0/5 Note (0 votes)

Ajoutez un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.