Camaret-sur-Mer > Anse de Dinan ⚓

Vendredi 27 août 2021

Extrait du Journal de Bord de Flóki

Ce vendredi 27 août 2021 nous quittons le Port Vauban de Camaret-sur-Mer pour rejoindre notre premier mouillage, dans l’Anse de Dinan, devant la plage de Kerloc’h.

Du beau temps nous attend avec un vent de 12 à 15 nds du secteur NE, ce qui devrait nous permettre de longer les côtes à une allure portante et traverser le Tas de Pois (la série de rochers qui se trouvent dans le prolongement de la pointe de Pen Hir) à la voile. La presqu'île de Crozon, toujours dans le Finistère (Bretagne nord) n'a pas fini de nous émerveiller.

Le démarrage du ponton nous a demandé plus de réflexion que d'habitude : nous étions serrés à l'arrière et à l'avant par d'autres voiliers et le vent nous éloignait du ponton. Nous avons donc opté pour un départ sur garde avant, ce qui a permis une sortie sans risques pour Flóki ou pour nos voisins Nous étions partis à 10h40, peu après la marée. Nous avons gréé les deux voiles en sortant du port, vers 10h50, en prenant un ris dans la grand-voile (la météo annonçait au moins 15nds de vent).

Nous avons voulu que notre courte navigation (9 nautiques mais nous en avons fait 14 en réalité) soit côtière, pour nous permettre de voir depuis la mer ce que nous avions admiré depuis la terre lors de notre randonnée vers la Pointe du Pen Hir à Camaret-sur-Mer (voir article précédent). 

A 10h40 nous quittons le ponton de Camaret-sur-Mer. Nous envoyons très vite la grand-voile (avec un ris) et le génois, éteignons le moteur et faisons cap vers le sud.

  • 11h23 : Passage de la pointe du Tourlinguet derrière laquelle se trouve la grande plage de Pen Hat (réservée aux surfers et interdite à la baignade) avec, sur les hauteurs, les ruines du manoir de Saint-Pol Roux.
  • 11h23 : nous approchons de la Pointe du Toulinquet et de son poste de garde-côtes. Nous sommes vent arrière avec grand-voile et génois, vent d'est, 12 noeuds.
  • 11h39 nous laissons derrière nous le Rocher du Lion, la pointe de Pen Hat et sa plage direction la Pointe de Pen Hir.
  • 11h58 : nous passons à proximité de la La Croix de Pen Hir (croix de Lorraine)
  • 11h58 : Nous arrivons à la hauteur de la Pointe de Pen Hir derrière le Tas de Pois.

    A 12h00, nous doublons la pointe de Pen Hir en passant entre les rochers de l’extrémité du Tas de Pois : Bern Id à tribord, qui a une forme de pyramide, et le petit Ar Forc’h à bâbord.

    Il est tôt et nous avons envie d’encore un peu naviguer avant de rejoindre notre premier mouillage dans l’anse de Dinan. Nous décidons donc de changer quelque peu notre route.

    • 12h05 : Nous sommes au bon près avec un vent d'est de 15 noeuds, l'allure est confortable et nous traçons une nouvelle route.
    • 12h14 : Nous doublons l'Anse de Dinan que nous devinons à bâbord, pour prendre la direction du Cap de la Chèvre.
    • 12h20 : nous passons entre la pointe de la Chèvre et le rocher dit "le chevreau" que nous laissons à tribord.
    • 12h43 Arrivés à la hauteur de la Pointe de la Chèvre nous virons de bord.
    • 13h05 nous arrivons en vue de la Pointe de Dinan et de son "château", nom donné au groupe de rochers en dents de scie qui la prolonge.
    • 14h19 : nous avons affalé les voiles et continuons au moteur, en approche des très belle plages bordées de falaises de l'Anse de Dinan.
    • 14h47 : ça y est, nous avons jeté l'ancre ainsi que la bouée Grippy qui en indique l'emplacement, nous reculons pour tendre la chaîne, les calculs sont prêts, nous avons 2,5m sous la quille, il y a encore entre 10 et 12nds de vent, nous lachons donc 25m de chaîne par précaution.

      L’endroit où nous nous trouvons est parfait pour un mouillage : bordé de falaises, avec trois plages de sable fin qui nous font face. Nous sommes un peu loin du bord, mais la vue est magnifique.

      Dès 18h00, débarquent les surfeurs, c’est un spot idéal puisque le vent du secteur NE vient de la terre. Et il n’y a pas que des planches à voile : Kyte Surfers, Hydrofoils, Windfoils, Wingfoils, nous en avons vu pour tous les goûts… Arrivés vers 18h, avec encore entre 15 et 17nds de vent, ils ont pris leur pied jusque passé 20h00. Sans doute des bretons qui viennent surfer en « after work » ; plutôt sympa 😀. Nous avons pris beaucoup de plaisir à les regarder passer, et eux aussi semble-t-il, car ils rasaient Flóki, s’amusant à slalomer entre la bouée d’ancre et le bateau, certains même lâchant leur winchbone pour nous saluer.

      • Wingfoil
      • Ce surfeur, que nous avons surnommé "Black Sail", nous salue depuis sa planche en passant derrière Flóki.
      • Les surfeurs sont partis. Il reste le joli spectacle du coucher de soleil sur la pointe de Pen Hir.

        0.0/5 Note (0 votes)

        Ajoutez un commentaire

        Vous êtes indentifié en tant qu'invité.